GUERRES RECURRENTES EN RDC de N.N. MUGHENDI HARMATTAN 2010 férier version

La déstabilisation que connaît la République Démocratique du
Congo (RDC) depuis octobre 1996 a tellement fait parler d’elle
qu’il devient presque gênant de revenir sur le même sujet avec
l’ambition d’y apporter des éléments nouveaux. Cependant, une
dimension y demeure, sinon totalement inexplorée, du moins, sousexploitée, pour expliquer le phénomène de guerre en RDC : la
responsabilité de l’Etat congolais dans sa propre déstabilisation.
Les racines profondes de la guerre, dont certaines sont encore
présentes, bloquent la transformation de la paix précaire actuelle en
une paix durable, susceptible d’éloigner, dans le temps et dans
l’espace, tout risque de guerre dans le pays et dans la région.