Butembo : Les jeunes doivent apprendre à aimer et vendre la culture et les valeurs congolaises (Prof N. Mughendi)

Les jeunes catholiques de deux doyennés  de Butembo ont été dans une grande journée de réflexion et de prière à l’esplanade Tsakatsaka le jeudi 30 juin en marge de la commémoration de l’indépendance de la RDC. A l’initiative de l’Union des Jeunes Catholiques UJC, ces jeunes ont été édifiés sur le pardon, la santé et la foi avant de bénéficier d’une prière spéciale.

Cette journée pleine d’activités a donné la part belle à la science. L’un des orateurs du jour, le Professeur Nissé Mughendi Nzereka a décortiqué le thème sur l’indépendance de la RDC. Il a invité les jeunes à travailler pour l’amour de la culture et de l’identité de la RDC. Pour y parvenir, l’orateur du jour a invité   toutes les catégories sociales à se battre.  

« Nous devons nous efforcer à développer notre identité et l’aimer. Nous avons des valeurs de notre pays et nous pouvons les présenter aux autres. L’état doit aussi tout faire pour que notre budget soit financé en 100% par nous-même. Pour que l’Etat y arrive, nous avons besoin d’une classe politique capable de défendre notre indépendance », a expliqué le Professeur Mughendi.

Il a ainsi invité les jeunes, même ceux qui n’ont pas eu la chance de faire les sciences politiques à l’université,  à  prendre l’initiative de renouveler  la classe politique congolaise.

« Notre classe politique actuelle a certaines faiblesses qui ne nous permettent pas de vivre notre indépendance. Même si vous n’avez pas eu les moyens de faire les sciences politiques à l’université vous pouvez chaque fois vous organiser en groupe de 10, 20 ou 30 personnes et nous inviter pour vous donner de la matière, surtout ceux qui ont des ambitions politiques. Nous sommes disposés à vous donner de la matière, c’est notre travail, notre devoir comme contribution au changement de notre pays », a ajouté Nissé Mughendi.

Développant la thématique en rapport avec la santé , docteur Bienvenu Kasusula, médecin traitant à l’hôpital de Matanda,   a parlé des  infections sexuellement transmissibles et l’alcoolisme. Celui-ci a invité les jeunes à la responsabilité et à l’abstinence tant   sexuelle que pour  la prise d’alcool et des drogues.

Dans le troisième thème, l’abbé Oswald Kibonde, aumônier diocésain  de l’UJC à Butembo-Beni a édifié les jeunes sur le thème intitulé « Tous réconciliés en Jésus-Christ » avant de conduire une prière spéciale de bénédiction et de délivrance.

Lu sur https://lavoixdelucg.org/