RDC: si nos voisins trichent sur   l’embargo sur les armes en armant des groupes armés, pourquoi pas nous?( Prof Nissé Mughendi, Capsule Sonore)

La RDC a déjà introduit au Comité des sanctions de l’ONU sa demande de levée de l’obligation imposée aux fournisseurs d’armes de déclarer au préalable la vente de certains types d’armes commandées par le pays.

C’est ce que fait savoir, Christophe Lutundula Apala, ministre congolais des Affaires étrangères, dans un message publié sur son compte Twitter lundi 14 novembre 2022.

Mais le professeur Nissé Mughendi Nzereka, expert des questions sécuritaires et politique internationale, demeure sceptique quant à la décision que prendra l’ONU au sujet de cette demande de levée de sa mesure imposant, depuis 2008, à la RDC de lui notifier l’achat de certaines catégories d’armes. Car, fait-il remarquer, malgré l’alternance au pouvoir, les raisons à la base de cette mesure de l’ONU visant à empêcher la divagation d’armes n’ont pas beaucoup changées.